Luc Baba – Le marchand de parapluies

Luc Baba, né en 1970, est professeur d’anglais, animateur d’ateliers d’écriture, comédien et chanteur amateur, écrivain et dramaturge. Remarqué dès son premier roman «La cage aux cris» (Prix Pages d’or 2001), il n’a cessé depuis lors de confirmer son talent en publiant, avec une régularité de métronome, un roman nouveau à chaque rentrée littéraire.

Pierre Grijs est un marchand de parapluies allergique aux fleurs de haies. Il trace des colonnes de chiffres au fond de sa boutique toute grise, lit des poèmes sans gloire, et son laid chien boite. Mais soudain une fille, une jolie blonde, une Charlotte, l’invite à s’asseoir dans un pré… il éternue, se gratte les chevilles, et sa mémoire s’emballe. Le mot bonheur est un anti-héros, et Pierre Grijs vend des parapluies. Ce roman est une mise en scène de leur rencontre à la fois urgente et dévastatrice. Une fois encore, par la grâce de l’écriture, Luc Baba réussit ici à marier merveilleux et sordide, comme dans ses trois romans précédents.

Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes
Seul dans l’arrière-boutique, assis à la table où il compte, Pierre Grijs rit. Il rit parce qu’il a dit à Victor: – Victor, quand tu reviendras avec le chien, je serai dans la cour. Mais la cour, au dos de la maison, la cour blanche et fleurie, parfumée d’herbes, cette cour aux abeilles et aux fraisiers en pot n’existe plus depuis longtemps. Il neigeait, ce jour-là, mollement, mais il neigeait. Le père avait clamé d’une voix énorme : – Nous allons toiturer cet endroit. Toiturer ! Et le verbe résonnait dans la tête de tout le monde. Toiturer, Bon Dieu ! Et qu’on ne tente pas de l’en dissuader !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *