Eric Brogniet – Jean-Louis Lippert – aède, athlète, anachorète

Poète avant tout, Éric Brogniet a publié à ce jour plus de vingt recueils en Belgique, en France et en Suisse. Mais son amour de la poésie l’amène aussi à défendre l’œuvre des autres, notamment à travers la Maison de la Poésie de Namur et la revue Sources. Et aussi par des conférences aux quatre coins du monde. Son esprit critique acéré fait alors merveille pour mettre les plus beaux textes en lumière.

Son histoire personnelle l’ayant fait naître au Congo, colonie belge, à un moment historique particulier, Jean-Louis Lippert en tire la matière principale de ses récits, sur laquelle se greffe une critique radicale de la société de consommation, puis du monde post-moderne. Échappant par cette histoire problématique aux travers de la plupart des écrivains, Lippert, partagé entre deux continents et deux cultures, est comme le symptôme de la problématique belge ; son mérite est de la replacer dans une perspective critique et de ne pas évacuer la douleur du questionnement, fût-ce au prix de la solitude, de l’intransigeance et de la liberté de pensée. Première monographie consacrée à ce romancier belge

Un écrivain n’est pas un phénomène isolé: il travaille toujours en référence à un contexte. Ce contexte est celui de sa culture et de la civilisation: l’histoire littéraire à laquelle il appartient; les idées et les mouvements sociétaux dont il est le contemporain et l’héritier; son histoire personnelle, enfin, qui détermine très certainement le ton de sa voix et la texture des images fondamentales par lesquelles il tentera de donner sens à sa parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *