Corinne Jaquet – Café-crime à Champel

Politologue de formation, Corinne Jaquet entre en 1983 au quotidien La Suisse, au sein duquel elle a assumé pendant longtemps la rubrique «faits divers» et la chronique judiciaire. Pour ce journal, puis pour l’agence AP, elle a passé dix ans au Palais de Justice de Genève. Cette expérience et un travail quotidien au contact de la police l’ont tout naturellement poussée vers le roman policier.

Les lecteurs ont fait la connaissance de l’inspecteur Simon et d’Alix la journaliste dans «Le Pendu de la Treille» (Wilquin, 1997). On les retrouve ici, plus humains, plus attachants encore, dans le quartier genevois de Champel où ils ont tous deux passé leur enfance… dans le même immeuble – ce qui crée des liens, mais aussi des conflits ! Ils y sont confrontés au meurtre d’une handicapée, riche veuve, dont le passé volontairement occulté dévoilera bien des turpitudes. De fausses pistes en brouillages de cartes, l’enquête (menée par l’un et suivie à la trace par l’autre) débouchera finalement sur une vérité si évidente et si proche que ni l’un ni l’autre ne l’avait envisagée une seconde.
Ce titre est retiré de la vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *