Anne-Michèle Hamesse – Bella disparue

Anne-Michèle Hamesse écrit. Avec passion. Des romans d’amour. Car, dit-elle, nous en sommes tous les acteurs. Ses lecteurs, et en particulier ses lectrices, sont de plus en plus nombreux à s’y reconnaître.

Clément attend Bella. Désespérément. Mais pourquoi, entre deux tasses de thé, Madeleine, l’inquiétante vieille voisine de son amie, souhaite-t-elle absolument lui parler de sa vie et de ses amours ? Et surtout de sa soeur, cette Hortense détestée qui, séduisante jeune femme dans le Congo des années trente, ressemblait tant à Bella disparue ?

Les premières lignes
Monsieur Derwiche, professeur d’aquarelle, avait coutume de répéter à ses élèves : «Je n’ai plus ri depuis que je suis marié ». Son épouse, quant à elle, affirmait à qui voulait l’entendre : «Mon mari n’a que des défauts, je ne lui reconnais qu’une seule qualité : quand il prend un bain, il rince très bien la baignoire». C’est à Albert Derwiche que Clément pense, ce matin-là, en quittant sa chambre de la rue du Coq. Il vient de découvrir le nom du professeur d’aquarelle dans les nécrologies du jour. La veuve du trépassé y annonce sa profonde douleur. Clément songe que plus aucune occasion […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *