Jean-Louis Lippert – Confession d’un homme en trop (Maïak II)

Jean-Louis Lippert est né à Stanleyville (Congo belge) en 1951. Après une enfance africaine, donc une jeunesse tourmentée à Bruxelles, il voyage, rencontre une femme, concourt à la naissance de deux filles, écrit et publie quelques phrases.

Deuxième tome de la trilogie «Maïak», entamée en 1998 avec «Dialogue des oiseaux du phare». Où l’on retrouve un grand-père mythique, aède grec né en 1899, abattu sur le canal de Bruxelles en 1994, dont le cours tumultueux de l’existence épousa maints combats de ce siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *