Corinne Jaquet – Le Pendu de la Treille

Politologue de formation, Corinne Jaquet entre en 1983 au quotidien La Suisse, au sein duquel elle a assumé pendant longtemps la rubrique «faits divers» et la chronique judiciaire. Pour ce journal, puis pour l’agence AP, elle a passé dix ans au Palais de Justice de Genève. Cette expérience et un travail quotidien au contact de la police l’ont tout naturellement poussée vers le roman policier.

Au lendemain de son élection au gouvernement genevois, Georges Bertin est retrouvé pendu à un arbre de la Treille, sous les fenêtres de l’Exécutif de la ville. La stupeur fait vite place aux soupçons. Les opposants politiques seraient-ils allés jusque-là pour récupérer une parcelle de pouvoir ? Le mépris de Bertin pour ses confrères avocats serait-il à l’origine du drame ? Sa jeunesse dans la Genève des années 50 ne cache-t-elle pas un terrible secret ? L’inspecteur Simon mène l’enquête entre avocature et politique, dans ce monde où une certaine pudeur calviniste cache bien des travers…

Les premières lignes
La Gazette, article de Une pour édition du 16 novembre 1989 : Victoire totale de l’Alliance genevoise. Les 7 Conseillers d’État étaient sur la même liste !(J.D.) – Les parieurs ont perdu. Personne n’aurait pensé, il y a deux jours encore, à un tel succès pour l’alliance de droite. Tout le monde, ou presque, misait sur un gouvernement identique au précédent, formé de trois membres de la gauche et de quatre représentants de la droite. Et voilà que l’alliance genevoise, regroupée sous l’appellation genève : debout ! vient tout rafler ! C’est une révolution, un coup de tonnerre dans […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *