Robert Montal – Une Mesure pour rien

«Entre fiction et souvenirs d’un épisode douloureux, à 50 ans de la Libération, [Robert Montal] compose un roman minutieusement construit. […] Autre source de plaisir dans cette Mesure pour rien: le soin apporté par Robert Montal à son écriture.» [Didier Catteau, Vers l’Avenir]

Les premières lignes
Comme l’étranger pénétrait dans le hall, un éclair de chaleur étoila la fenêtre. «Mauvais présage», murmura Deroux. Puis, jugeant sa réflexion stupide, il éclata d’un rire de tête, mal accordé à sa constitution massive.- Quoi ? Quel présage ? Qu’est-ce que j’ai fait ? s’inquiéta De Coninck, qui lui faisait face et qui venait de jeter son manillon d’atout.- Rien, rien, fit Deroux. Il ne s’agit pas de toi. Une idée qui me traversait la tête… Joue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *