Guy Goffette, sans légende – Yves Leclair

Poète depuis son plus jeune âge, Guy Goffette a toujours pratiqué son art, quelle que soit sa profession. Tour à tour enseignant, libraire, éditeur des cahiers de poésie Triangle et de L’Apprentypographe ou lecteur chez Gallimard, il est l’auteur de nombreux poèmes, mais également d’essais, de récits et de quatre romans. Plusieurs fois récompensé pour ses œuvres, en France et en Belgique, il reçoit en 2010 le prestigieux Prix Goncourt de la poésie, pour l’ensemble de son œuvre. Guy Goffette aborde dans ses textes des thèmes aussi partagés que l’enfance, la nostalgie, la difficulté d’aimer, la poésie des lieux…
Notes biographiques, analyse non savante de tous les textes parus, cahier photos, entretien inédit et pages inédites… de quoi entrer plus avant dans une œuvre hors norme
Chez votre libraire ou, à défaut, à commander ici
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes
Il dit qu’il est natif de Romponcelle. Vous connaissez Rom­poncelle? Romponcelle, non pas Paris, Rome ni New York. C’est sur la route de Jamoigne, aux lisières du monde. Guy Goffette dit qu’il est né là-bas, à Jamoigne, dans ce porte-à-faux frontalier sur trois frontières, au beau milieu de la trinité sainte d’un nulle part. Car, si de nos jours, on fonce, pour un week-end, à New York, Pékin ou Marrakech, on n’y va pas à Romponcelle, on n’y passe même pas dans ce là-bas de là-bas. C’est trop au bout des mondes. C’est tout perdu là-bas, aux confins de la Belgique et du Luxembourg, en Lorraine profonde. C’est trop perdu, Romponcelle, au pays de la Semois entre Ardenne et Gaume, donc on n’y va pas. On en vient plutôt comme tout le monde. Enfin presque, car quand on en vient, on est et on ne peut être, au bout du «conte», comme tout le monde. Suffit de regarder Verlaine ou Rimbaud, deux voisins, de Metz et de Charleville, comment ils sont venus eux, aussi, descendus, pardon, montés à Paris. De Romponcelle, de Jamoigne, on partira après avoir longtemps songé à partir. Mais le diable sait où? On partira donc, on ira ailleurs, quitte à revenir. Au vrai, de Romponcelle, de Jamoigne, on partira et on y reviendra sans cesse pour repartir.

2 réflexions au sujet de « Guy Goffette, sans légende – Yves Leclair »

  1. Ping : Yves Leclair – Guy Goffette, sans légende | Editions Luce Wilquin | Terres de femmes | Scoop.it

  2. Ping : Yves Leclair – Guy Goffette, sans légende | Editions Luce Wilquin | TOUTE POESIE CONTEMPORAINE | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *