Le décès d’un grand écrivain

Guy Vaes est décédé le 26 février 2012, et il a été incinéré dans la plus stricte intimité selon son souhait.
Cette disparition laisse un grand vide dans les lettres belges, même si l’écrivain n’a pas connu de son vivant la notoriété que méritait son talent. Écoutez Jacques De Decker parler de cet auteur exigeant en chemin vers le mythe.
Les Éditions Luce Wilquin ont publié ses deux derniers romans, Les apparences (2001) et Les stratèges (2002).
André Sempoux lui a par ailleurs consacré en 2007 une remarquable monographie sous le titre Guy Vaes – l’effroi et l’extase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *