Nous veillerons ensemble sur le sommeil des hommes – Françoise Lalande

Dans ce roman en quatre parties, le lecteur ne trouvera ni jolie femme blonde assassinée ni enquêteur à la recherche de celui qui a fait le coup. Il trouvera des millions de morts et leur assassin est connu. Mais il accompagnera un enquêteur qui observe certains enfants de cette histoire-là.
Lors d’une réunion de la famille Keil en Israël, trois membres venus de pays différents, Léa de Berlin, Lila du Petit Royaume et Julius de Seattle, apporteront une réponse, lumineuse ou scandaleuse, selon les convictions de chacun, aux questions posées par l’après-Auschwitz.
Nous veillerons ensemble sur le sommeil des hommes est le roman du bonheur fragile, des amours souvent troublées et de la solaire jouissance des corps.
Un roman pour affirmer le triomphe des corps, après le temps où ceux des Juifs étaient comme des jouets entre les mains du fou.
Françoise Lalande signe un roman ambitieux et magistral. (Michel Paquot, L’Avenir)
Chez votre libraire conseil ou à commander ici
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes
Parfois, pour comprendre ce que nous vivons, il nous est recommandé de lire la Bible avec attention, surtout les passages les plus choquants, celui du déluge, par exemple, dans lequel Dieu, s’apercevant qu’il a raté sa création, décide de tout effacer et de repartir à zéro, tombe alors une pluie affreuse et ininterrompue sur la terre, démoralisant les esprits, dissolvant les corps, chairs et squelettes, jusqu’à ce que tous, hommes, femmes, enfants et animaux, excepté les privilégiés admis dans l’Arche, deviennent petites choses flottantes et inertes (le personnage principal de ce fait divers ne manque pas d’air, si vous voulez mon avis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *