Jean Jauniaux – Les maraudeurs de l’obscur

Après Le pavillon des douanes, dont J.-M.G. Le Clézio soulignait « la grande maturité d’écriture », Jean Jauniaux porte dans ce deuxième recueil de nouvelles un regard à la fois ému et acéré sur quelques personnages livrés à la nuit des villes.
Chez votre libraire conseil ou à commander ici.
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *