Daniel Simon – L’échelle de Richter

Des tremblements, des fissures, des effondrements, des naufrages de toutes sortes, des mots dispersés sur des corps délabrés, ce pourrait être ça le monde. L’échelle de Richter permet d’évaluer, tant soit peu, l’ampleur des désastres. Ces nouvelles sont nées de regards, de voyages, de rencontres et d’une grande confiance dans la capacité d’illusion des hommes. « L’échelle de Richter », c’est une sorte de cartographie des sentiments à la charnière des siècles. Une façon de s’y retrouver dans ce qu’on nomme de plus en plus difficilement le réel.
Chez votre libraire conseil ou à commander ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *