Dominique Segalen – Cœur oxygène

Dominique Segalen est française et née à Alger. Graphiste et peintre, elle vit à Vallauris, dans le Sud de la France. Elle a publié des nouvelles dans des revues littéraires, présenté le travail de plusieurs artistes, animé des ateliers d’écriture pour adolescents et des cafés philo. En relation avec de nombreux écrivains par internet, elle fait aussi partie du jury FNAC, qui choisit les coups de cœur de la chaîne de librairies. Elle porte des lunettes lilas pour voir la vie en rose et adore renifler l’encre d’imprimerie sur les livres neufs.

La montée des eaux du fleuve a noyé le paysage et coupé le village du monde. Ebu ne peut plus sortir seul de chez lui en raison de son obésité. Sa voisine Jo la garagiste au caractère bien trempé, qui cache sa féminité sous une salopette maculée de cambouis, accepte avec réticence d’aider à son évacuation et de l’héberger dans son garage (… sur le pont élévateur!). Mireille, elle, est évacuée avec son orphelinat dans l’école voisine. Jo et Ebu finiront eux aussi par rejoindre le gymnase, et de tendresse en coups de gueule, ces trois-là s’apprivoiseront si bien qu’ils finiront par ne plus se quitter, une fois les eaux redescendues.

Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes
Elle est assise. Elle n’a pas sommeil. Ses grands yeux cobalt, dans le dortoir sans lumière, on ne peut pas les voir mais ils sont grands ouverts et balaient la pénombre pour prendre quelques repères. Et le sourire: puissance sept, le sourire. Une certitude en dedans, à l’endroit où elle pose le-doigt-qui-désigne, lui dit que quelque chose est modifié ici, et qu’elle doit aller voir. Une bouffée de joie effleure ses narines à l’idée que mercredi est tout proche. Encore trois jours avant d’avoir huit ans. Alors elle secoue ses boucles noires pour se sentir vivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *