Anne-Claire Cornet – Nacre et ambre

Née en 1960, Anne-Claire Cornet est professeur d’anglais à Bruxelles. Elle a fait ses débuts romanesques en 1996. Tous ses titres figurent au catalogue des Éditions Luce Wilquin : «Yol» (1996), «Nacre et ambre» (1998), «Aimer Marie» (1999), «Isabelle dansait» (2003) et «Île et elles» (2004)

Lise raconte l’histoire de Claire, et le texte qui se déroule sur le papier lui parle de son histoire à elle, la précède et la rattrape en même temps. Roman en miroir où l’émotion affleure sans cesse. « Écrire l’histoire de Claire, c’était tenter d’être moi-même, pousser le jeu et laisser la peur, la rage, l’impatience monter… C’était me méfier aussi. De ce qu’elle aurait pu faire de tout cela. […] Parler sépare. Je me suis tue, je n’ai plus bougé si longtemps… Ève, est-ce qu’écrire c’est encore parler?… »

Les premières lignes
Claire ne s’attardait jamais après le cours. Elle quittait la salle, sitôt le salut final exécuté, et rentrait chez elle lentement, pour ne rien perdre du coulé des gestes gagné tout au long du travail silencieux. Ces cours de tai-chi, c’était une idée de Lise : essaie, lui avait-elle dit, je pense que tu aimeras. Et, oui, elle aimait cet enchaînement de mouvements lents et souples qu’elle tentait de reproduire en suivant le reflet de Liam dans les miroirs. Elle percevait à les répéter inlassablement combien toute chose n’est qu’en sa mouvance, ne se transforme jamais que pour revenir sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *