Roger Foulon – L’Homme à la tête étoilée

À la fin du siècle dernier, Libérat voir le jour au pays des collines, où l’on cultive des fleurs médicinales. C’est un enfant à la sensibilité exacerbée, marqué aussi par la maladie. Après une adolescence difficile, il s’engage en 1914 et prend part aux combats meurtriers dans les boues de l’Yser. Une grave blessure à la tête le traumatise à jamais, et la folie l’investit.

Les premières lignes
Mieke saisit l’enfant qui se débattait.- Mieke, Mieke, appela l’accouchée.- Ce n’est pourtant pas votre premier !La sage-femme tendit le nouveau-né. La mère le pressa très fort contre elle.- Vous allez l’étouffer…Mieke le reprit et le donna à Gratienne, la voisine venue aider.- Dans le berceau, maintenant. Mieke se lavait les mains, les bras. Avec tout ce sang, l’eau du baquet était rouge. Quelle douceur cette mousse sur la peau ! Elle avait le temps cette fois. Tout s’était déroulé selon l’habitude. Un travail réglé comme du papier à musique. Le père pouvait attendre encore […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *