Gérard Adam – La Route est claire sur la Bosnie

Gérard Adam, médecin de formation et auteur prolixe, a obtenu le Prix NCR de la Vocation littéraire pour son premier roman, L’Arbre blanc dans la forêt noire, et figuré parmi les finalistes du Prix Rossel 1992 avec La Lumière de l’Archange.

Ces nouvelles sont du vécu. Anecdotes par ouï-dire ou réelles rencontres, elles disent l’atroce ou l’impensable de ceux qui sont devenus la guerre à force de vivre avec elle. L’honnêteté et la délicatesse de l’auteur nous permettent d’approcher, avec respect, sans voyeurisme, l’univers carcéral à ciel ouvert.Luc Norin, La Libre Belgique

Les premières lignes
Durant plus de quatre mois, entre avril et août 94, j’ai accompagné en tant que médecin militaire des convois de la Forpronu qui, à partir de la côte dalmate, ravitaillaient les villes de Bosnie centrale, et plus particulièrement Tuzla.Mission de routine : Croates et Musulmans venaient de signer un cessez-le-feu et négociaient leur future Fédération. Le plus atroce de l’agression serbe était passé ; les fronts stabilisés, la Bosnie s’installait dans une « drôle de guerre » qui dure toujours, et risque de se perpétuer sans plus émouvoir un Occident saturé d’images. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *