Anne-Michèle Hamesse – Le Jeune homme de Calais

Anne-Michèle Hamesse écrit. Avec passion. Des romans d’amour. Car, dit-elle, nous en sommes tous les acteurs. Ses lecteurs, et en particulier ses lectrices, sont de plus en plus nombreux à s’y reconnaître.

«Le jeune homme de Calais existe-t-il […] ailleurs que dans le cerveau malade d’une jeune femme en mal d’amour ? Quand elle croit l’avoir retrouvé, elle l’enlève, le kidnappe, l’enferme… dans sa salle de bains. Et disparaît. La suite dans le livre pour ne pas déflorer un roman original, construit avec habileté, bien enlevé et au suspense tragi-comique de bout en bout haletant.» [France Bastia, Nos Lettres]

Les premières lignes
Il est prisonnier dans un univers carré à la Francis Bacon. Un univers de faïence blanche, de baignoire, d’évier et de bidet. Un espace irrespirable et fou.D’abord, il a tenté de s’en échapper par le jeu. Il a ouvert tour à tour le robinet d’eau froide, puis celui d’eau chaude, y passant la main, puis l’avant-bras, mais très vite s’est lassé. Alors, il a chaviré le long de la baignoire glacée et lisse, et n’ont plus ruisselé sur lui que ses larmes tièdes, salées et inutiles.Ce samedi-là, Lucien Malvert s’engagea tranquillement dans la rue Neuve au volant de sa voiture […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *