Gérard Adam – Le Chemin de Sainte-Eulaire

Gérard Adam, médecin de formation et auteur prolixe, a obtenu le Prix NCR de la Vocation littéraire pour son premier roman, L’Arbre blanc dans la forêt noire, et figuré parmi les finalistes du Prix Rossel 1992 avec La Lumière de l’Archange.

On entre dans les nouvelles de Gérard Adam comme dans un film : très tôt le décor est planté, les personnages apparaissent, puis les choses se déroulent sans qu’on sache vers quel terme elles nous mènent. Est-ce qu’un terme importe d’ailleurs ?G.B., La Cité

Les premières lignes
Le massif du Vercors a quelque chose de paradoxalement rassurant.De la bien belle montagne certes, et fière, et qui a brisé les os à plus d’un alpiniste, pourtant les sommets en paraissent à portée de la main, ses vallées n’éveillent pas de vertige, et même si l’on sait les actes d’héroïsme comme d’atroce barbarie dont elle a été le théâtre, rien dans ses horizons n’appelle à ces entreprises désespérées, ou abjectes, par lesquelles l’homme tente de se prouver qu’il est plus que les autres, à défaut d’être plus que lui-même. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *