Michel Joiret – Reprends-moi si je meurs

Professeur et animateur en Belgique, Michel Joiret est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dans lesquels la sérénité, la provocation, l’amour et la peur se bousculent. Tendue comme un archet, l’écriture cherche ses gammes avant de choisir ses débordements. L’écrivain a peut-être la pudeur des tendres qui hurlent dans le livre pour ne pas faire de bruit dans la mort…

Michel Joiret joue aux échecs avec les âmes de ses personnages… Nadine Monfils, Père Ubu

Les premières lignes
Je m’appelle Mathieu Labarbe… Je m’appelais Mathieu Labarbe. Mais ça n’a aucune importance. Votre mémoire, détricotez-la, faites-en autre chose. De la laine par exemple, des moutons. Il est faux de croire qu’on a peu de mémoire. Ou beaucoup. On a LA mémoire, voilà tout, même qu’elle n’arrête pas de se vider, de se remplir, avec des bouts d’images, des morceaux d’intrigues incohérentes et futiles. Rassurez-vous, je ne crois pas a la réincarnation! Ni même à ce que vous appelez «la naissance». Quelle blague! S’il n’y avait pas le plaisir, on ne parlerait plus de vous, ni de moi, ni de vos […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *