Isabelle Bary – La prophétie du jaguar

Laure n’aime pas les chevaux, et Paul Schmidt déteste les histoires. Ces deux-là n’auraient jamais dû se rencontrer. Pas plus que Grâce, vingt-cinq ans, 1,65 m et 180 kg, ne devrait croiser Nono, un sans-abri perturbé par une vieille lettre qu’il finira par glisser sous sa porte.
Une rencon­­tre improbable entre quatre personnages un peu décalés que tout aurait dû séparer.
Pour son troisième roman, après Le cadeau de Léa (2008) et Baruffa (2009), Isabelle Bary mêle le vrai et le faux, exacerbe la fiction au service d’un texte étonnant.
Chez votre libraire conseil ou à commander ici.
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes

Toute ma vie, j’ai attendu ce moment.
Tu comprends ?
Non, bien sûr, tu ne peux pas comprendre.
Toi, tu vois juste un type sale et usé que tout le monde appelle « Nono » et qui chiffonne une vieille lettre fripée entre ses doigts. Comme un gamin qui hésite, planté tout raide devant une petite maison, là de l’autre côté de la rue.
Pourquoi avoir attendu tout ce temps ?
Ben, pour rester en vie, tiens !
Oui, c’est exactement ça : c’est l’attente de ce jour qui m’a donné la force de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *