Dominique Costermans – Nous dormirons ensemble

En dix-huit nouvelles et textes courts, Dominique Costermans clôture, avec ce recueil, la trilogie commencée avec Des provisions de bonheur et Je ne sais pas dire non. Le lecteur y retrouvera tout ce qui fait le charme des deux premiers: la magie de l’instant, l’émotion du quotidien et l’enchantement – ou la désillusion – des relations amoureuses.
Recueil disponible votre libraire conseil ou à commander ici.
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

3 réflexions au sujet de « Dominique Costermans – Nous dormirons ensemble »

  1. MP soror

    Bravo ! J’avais déjà admiré, apprécié, savouré les 2 premiers livres de la trilogie… Ici, encore davantage, le quotidien vécu seule ou à deux est « épluché » comme un oignon, couche après couche. On en pleure un peu, c’est inévitable! Et puis, on découvre à propos de soi, à propos d’elle ou de l’autre, des impressions, des émotions déjà connues ou fantasmées.
    On y lit le récit d’amours très belles et très douloureuses parce que volées… ou plutôt offertes par la vie pour lui donner du sens et grandir. On voit de près l’intime universel visé par l’objectif d’un regard féminin mis sur mode grand angle. La vie est comme elle est : parfois grandiose, parfois douce, parfois cruelle. Car la pointe Bic de l’auteur est acérée, l’ironie et les clins d’oeil affleurent même si la tendresse et l’infinie variété des couleurs de la vie débordent en une multitude d’authenticités qui s’exposent. C’est tout cela que j’ai trouvé dans ce livre tellement touchant ! Merci.

    Répondre
  2. Caro la Vie en rose

    Je l’ai dévoré moi aussi. J’ai particulièrement aimé la première et la dernière nouvelles du recueil. L’une annonçant, à grands cris d’organes (je n’ai pas dit orgasme !) une passion tumultueuse, l’autre confirmant le verdict en guise d’épilogue.

    Nous dormirons ensemble, une tension constante où le désir, la peur, les doutes… jouent sur chacune de nos cordes sensibles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *