Aurelia Jane Lee – Dans ses petits papiers

Annaëlle Ansieu doit consulter. Parce qu’elle a la hantise des angles droits et prend les ombres en photo. Mais voilà, le docteur Isther a les yeux d’un bleu intense et de très jolies mains. Et Annaëlle, quand elle est amoureuse, a vraiment une imagination débridée. C’est là que ça devient dangereux. Premier roman d’une jeune auteur de 21 ans.
Chez votre libraire conseil ou à commander ici.
Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

2 réflexions au sujet de « Aurelia Jane Lee – Dans ses petits papiers »

  1. Ping : La méridienne du cœur – Aurelia Jane Lee | Éditions Luce Wilquin

  2. Anonymous

    Bonjour,

    Il m’a été extrèmement difficile de trouver ce livre en France dont j’avais entendu une très bonne critique d’Alexandre Jardin sur la une il y a beaucoup de temps. Merci le Furet du Nord de réaliser l’impossible!
    Tout cela pour dire que ce roman est très bon, très agréable et distrayant. J’ai adoré les périgrinations fantasmatiques d’Annaëlle.

    Beaucoup de romans à A. J. Lee!!

    romaric

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *