Corinne Jaquet – Bain fatal aux Pâquis

Politologue de formation et ancienne chroniqueuse judiciaire, Corinne Jaquet gère aujourd’hui un journal régional et son supplément Lectures Magazine. «Bain fatal aux Pâquis» est son septième roman avec le Commissaire Norbert Simon et la jounaliste Alix Beauchamps, après «Le pendu de la Treille», «Café-crime à Champel», «Fric en vrac à Carouge», «Casting aux Grottes», «Les Eaux-Vives en trompe-l’œil» et« Les Degrés-de-Poule», tous chez Luce Wilquin.

Fervente adepte de la baignade par tous les temps dans la rade de Genève, Fiona Lewis, une collègue d’Alix, est retrouvée morte noyée aux célèbres Bains des Pâquis. La journaliste décédée était secrète et solitaire, mais têtue aussi dans ses investigations sur les dossiers sensibles. Est-ce cela qui lui a coûté la vie? Commence alors pour la police une curieuse enquête dans le quartier chaude de Genève. Un vrai casse-tête plein de femmes pour le Commissaire Simon, qui reprend du service après plusieurs mois d’hôpital à la suite de l’affaire des Degrés-de-Poule.

Ce titre est retiré de la vente.

Les premières lignes
La rade faisait la gueule. Genève était grise. Une fin d’octobre, avec un temps de novembre. Chacun baissait la tête, retrouvant le charme de l’écharpe qui chatouille le nez et des pieds glacés dans les flaques d’eau. Le week-end précédent, un violent coup de bise avait retourné plusieurs bateaux sur les quais ; les vagues s’étaient jetées contre les digues, comme des joueurs de rugby dans la mêlée. Angoissant et magique à la fois. Puis, comme à son habitude, la bise avait renoncé d’un coup. On avait retrouvé dès lundi la monotonie automnale classique. De quoi rêver devant les agences de voyages promettant ciel immaculé et cocotiers penchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *