Bob Mendes – Les diamants du sang

Bob Mendes est l’auteur de nombreux romans de politique fiction, traduits dans de nombreuses langues – dont La force du feu, son premier toman traduit en français et publié par les Éditions Luce Wilquin en 2002. Ses thrillers sont des best-sellers aux Pays-Bas, en Allemagne et aux États-Unis. Sa traductrice, Emmanuèle Sandron, est également écrivain. Ses trois ouvrages ont été publiés aux Editions Luce Wilquin.

Un roman de politique fiction qui se déploie à un train d’enfer dans les milieux diamantaires, entre Anvers et l’Afrique du Sud Une fois le livre refermé, mine de rien, on sait tout du diamant et des trafics dont il fait l’objet pour financer les guerres qui déchirent l’Afrique. On a également l’impression de connaître Anvers et Johannesburg comme si on y était né. Passionnant de bout en bout, porté par l’action, le suspense et un style plus maîtrisé que jamais, il est aussi nourri de personnages bien campés, attachants et à la psychologie finement observée, d’un humour très présent et de plusieurs intrigues croisées, dont deux grandes histoires d’amour…

Existe également au format numérique téléchargeable sur tous les types de liseuse

Les premières lignes
De sa dernière rencontre avec son père, il se souvenait surtout de la partie inférieure de la paroi grise parsemée d’éraflures et de dessins obscènes qui séparait les détenus des visiteurs. Il n’était pas encore assez grand pour voir de l’autre côté. Au-dessus de sa tête, une vitre pare-balles courait jusqu’au plafond. Elle était maculée de traces de doigts et de rouge à lèvres: les gens essayaient de se toucher et de s’embrasser à travers le verre froid, dur et sans vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *