Christophe Van Rossom – Jacques Crickillon, la vision et le souffle

Spécialiste des questions de poétique moderne et contemporaine, Christophe Van Rossom est agréré en philosophie et lettres. Il enseigne la littérature contemporaine et la littérature belge. Conférencier, il a publié de nombreux articles et études dans des revues et des volumes collectifs, ainsi qu’un essai sur Mallarmé et un choix de ses notes critiques.

Cette première monographie de la collection L’œuvre en lumière est consacré au poète Jacques Crickillon. Cet écrivain né en 1940 est à ce jour l’auteur d’une généreuse trentaine de livres. Entré en poésie en 1968, avec La Défendue, il posait dès les premiers mots du livre les bases de ce qui allait s’avérer un véritable séisme affectant un territoire littéraire fort tranquille et somme toute très routinier, en dépit des logogrammes d’un Christian Dotremont ou des salubres ivresses volcaniques d’un Marcel Moreau.

Les premières lignes
Né le 13 septembre 1940, Jacques Crickillon est à ce jour l’auteur d’une généreuse trentaine de livres. Poète avant tout, il est aussi l’auteur de nombreux récits et d’un roman. Il est encore dramaturge et créateur de dramatiques radiophoniques. Critique, il s’intéresse avec une curiosité peu commune tant à ce qu’il est convenu d’appeler la littérature générale qu’aux littératures des marges: romans policiers et romans noirs, mais aussi romans d’anticipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *