Josyane Stahl – Poulet à la vodka ou l’enlèvement au Bercail

Josyane Stahl est diplômée en russe de la Sorbonne et spécialiste des pays de l’Est. Actuellement chargée des acquisitions de programmes étrangers pour la Télévision Suisse Romande à Genève, elle poursuit ici, avec sa deuxième fiction, une série de polars sur fond de Nouvelle Russie.

Une fillette a disparu du Bercail, un home pour enfants de la banlieue de Moscou. Son père, un danseur reconverti dans le cinéma, soupçonne la mafia mais refuse de porter plainte. Il fait part de son désarroi à Vadim, jeune apprenti-réalisateur, qui en parle aussitôt à son amie Mara. Ce roman noir et tendre nous convie à une découverte de la Russie d’aujourd’hui et de sa capitale, avec ses trafiquants et ses mages, ses artistes et ses charlatans. On y aime, on y boit comme ailleurs, mais peut-être plus follement qu’ailleurs.

Les premières lignes
La neige était enfin tombée sur Moscou, cette nuit-là. Mara l’accueillit avec joie, comme tous les habitants de la ville. Seuls les gens du Nord comprennent la beauté des hivers blancs. Les étrangers résidant en Russie ou qui s’y hasardent entre novembre et mai vivent cette saison interminable comme un long cauchemar. Le terrible hiver russe, vainqueur de Napoléon dans les grandes plaines et des nazis à Stalingrad. L’hiver magique de Pouchkine. En vraie Russe, Tatiana, sans même savoir pourquoi, aimait l’hiver de toute son âme… Mara Abramovna aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *