Juan Luis de Loyola – Fragments pour que Noblesse oblige

Ces textes pour moitié sont de la main d’un auteur de romans [Jean-Louis Lippert], pour moitié l’oeuvre d’un de ses personnages [Juan Luis de Loyola].

Quelle serait l’«OEuvre au noir» d’un Zénon de nos temps? Si la créature de Marguerite Yourcenar était composée de traits empruntés, entre autres, à Vésale, à Érasme et à Giordano Bruno – lesquels oeuvrèrent à découvrir un univers caché sous la surface du visible -, quelles hérétiques alchimies de ce siècle furent-elles en travail pour la naissance d’un autre monde? Sans prétendre y répondre, ces «Fragments» esquissent une figure plausible du contemporain Zénon. Pour urticants qu’ils soient, le lecteur éventuel y trouvera son boire et son manger, mais aussi à recracher – voire à déféquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *