François de Callataÿ – Le nombre et la chair

François de Callataÿ, trente-cinq ans, est conservateur au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Royale de Belgique, plus précisément spécialisé en numismatique grecque. Le Nombre et la chair est son premier roman, déjà remarqué sur manuscrit par la commission des bourses de la Promotion des Lettres et vivement défendu par Frans de Haes, notamment.

«Étrange et fort roman en quatre nouvelles, aux intrigues subtilement nouées, au ton vif, à l’architecture raffinée. Quatre histoires pour quatre sentiments universels: l’expérience, l’amour, l’unique et la vérité. On y trouve de vieux professeurs, de jeunes disciples et de belles guerrières. À chaque fois, la chair palpite et le nombre se déploie. Profondeur et amour s’y donnent la main. Érudition et naturel vont de pair. C’est à tous égards une fiction hors du commun.» [Frans de Haes]

Les premières lignes
1. Près du seuil, se tient le portier. Un trousseau pend à sa ceinture. On distingue sans peine les quatre grosses clés qui ont pour nom : Expérience, Amour, Unique et Vérité. Ensemble, elles composent la sentence : «l’expérience de l’amour est l’unique vérité». Le dîner promet d’être un peu lourd.
2. Au demeurant, la vérité de l’amour est également l’unique expérience comme l’unique amour est l’expérience de la vérité. La jonglerie de ces termes est plaisante. Le jeu de leur conjugaison n’est pas illimité.
3. Sous le titre de chaque chapitre, se trouve une lettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *