Jacques Cels – Le Déjeuner de Paestum

Ecrivain depuis vingt ans (il a commencé très jeune!), Jacques Cels a publié des poèmes, des essais («L’exigence poétique de Georges Bataille», «Henri Michaux», «Le bathyscaphe»), des pièces de théâtre («Montaigne au château de Gournay», «Érasme et les abeilles»), ainsi que – chez Luce Wilquin – des nouvelles («Les îles secrètes» en 2000) et des romans («Le cloître de sable» en 1998 et «La poudrière» en 2002).

«On voit bien les modèles qui aimantent ce Déjeuner de Paestum : pour le style, […] on songe à Mérimée, à Fromentin, à Gobineau surtout ; pour les enjeux, on pense aux romatiques allemands […]. Le charme de ce roman consiste […] à intriguer, à amuser, à surprendre, à désarmer quelquefois par son innocence étonnamment préservée.» [Jacques De Decker, Le Soir]

Les premières lignes
Ce matin, pour la première fois depuis le début de notre vie commune, j’ai menti à ma femme. Au téléphone, que l’on est venu placer dans ma chambre hier après-midi, je lui ai répété qu’ici, à Bruxelles, tout allait bien, que la vie suivait son cours sans incident, que je l’attendais avec une impatience d’amoureux débutant. À ce propos, elle m’a prié de ne pas aller la cueillir à l’aéroport. Le jour de son retour demeurait bien celui fixé depuis longtemps, mais elle ne savait encore rien quant au vol qu’elle choisirait. Débarquant tôt le matin ou tard dans la soirée, elle prendrait […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *