Pierre-Alexis Ladame – Les Colombes de Sarajevo (Un Témoin du XXe siècle 1)

Les premières lignes
Le chroniqueur n’écrit pas ses souvenirs dans un but autobiographique. Il voudrait que chaque lecteur puisse se mettre à sa place et retrouver, à travers ce récit, le souffle redonnant vie au passé. Le Moi du lecteur, comme celui du chroniqueur, va se transposer d’un lieu à l’autre, pour comprendre la suite de l’évolution historique du dedans et selon son unité centrale. Tous les personnages historiques, et les événements auxquels ils sont mêlés, ont été scrupuleusement respectés: les paroles qu’ils prononcent sortent littéralement de leur bouche ou de leur plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *